Mots-clés |
  • aéronautique,
  • station spatiale internationale,
  • ISS,
  • Baïkonour,
  • navette spatiale,
  • Nasa

En image : l'astronaute Chris Hadfield photographie la Terre

En mission à bord de la Station spatiale internationale (ISS) jusqu'en mai 2013, l'astronaute canadien Chris Hadfield envoie régulièrement ses images de la Terre sur les réseaux sociaux, pour le plus grand bonheur de ses fans.

En image, le delta du Mississippi, en Louisiane. Formé par les alluvions déposées par le fleuve Mississippi, ce delta est célèbre pour sa forme caractéristique en patte d'oiseau. © Chris Hadfield, Nasa En image, le delta du Mississippi, en Louisiane. Formé par les alluvions déposées par le fleuve Mississippi, ce delta est célèbre pour sa forme caractéristique en patte d'oiseau. © Chris Hadfield, Nasa

En image : l'astronaute Chris Hadfield photographie la Terre - 5 Photos

PDF

Ce tapis de nuages forme les restes du cyclone Felleng, après son passage au-dessus de Madagascar. © Chris Hadfield, Nasa
Ce tapis de nuages forme les restes du cyclone Felleng, après son passage au-dessus de Madagascar. © Chris Hadfield, Nasa

Où peut-on admirer, au cours de la même journée et sans quitter son fauteuil, des nappes de brouillard bleu sur la chaîne des Andes, la neige sur les volcans du Kamchatka ou les dépôts sableux dans le delta du Mississippi ? Sur les réseaux sociaux bien sûr, à condition d'être abonné aux pages de Chris Hadfield.

Cet astronaute de 53 ans, membre de l'Agence spatiale canadienne, a quitté Baïkonour le 19 décembre dernier avec l'Américain Tom Marshburn et le Russe Roman Romanenko, pour une mission de cinq mois à bord de l'ISS.

Londres by night. Remarquez le tracé sombre de la Tamise. Le ruban lumineux qui entoure la capitale britannique est le périphérique, appelé London Orbital, long de 188 km. © Chris Hadfield, Nasa
Londres by night. Remarquez le tracé sombre de la Tamise. Le ruban lumineux qui entoure la capitale britannique est le périphérique, appelé London Orbital, long de 188 km. © Chris Hadfield, Nasa

Chris Hadfield, un astronaute d'expérience

Bien que ce soit son premier séjour à bord de la Station spatiale internationale, Chris Hadfield a déjà volé à deux reprises dans une navette spatiale américaine. Trois ans après sa sélection par la Nasa, il a participé, en novembre 1995, à la mission STS-74, à bord d'Atlantis. Objectif : livrer un module à la station Mir.

Plus tard, en avril 2001, Chris Hadfield a effectué sa première sortie dans l'espace, depuis la navette Endeavour (mission STS-100). Il possède donc une expérience des missions spatiales qui lui permet désormais de trouver le temps de photographier la Terre pendant ses rares moments libres à bord de l'ISS.

De la brume bleue recouvre une partie de la cordillère des Andes alors qu'à l'horizon se dessine la courbure de la Terre. © Chris Hadfield, Nasa
De la brume bleue recouvre une partie de la cordillère des Andes alors qu'à l'horizon se dessine la courbure de la Terre. © Chris Hadfield, Nasa

Homme de communication, Chris Hadfield fait partager sa passion en postant ses images sur son compte Twitter, sa page Facebook et sur son profil Google+, les agrémentant de commentaires et parfois de petits jeux. On peut ajouter à ces trois réseaux sociaux le blog de la mission Expedition 34, régulièrement mis à jour sur le site de l'Agence spatiale canadienne.

La Nouvelle-Orléans, plus grande ville de l'État de Louisiane, coincée entre le golfe du Mexique et le fleuve Mississippi. La flèche rouge indique le Mercedes-Benz Superdome, un stade couvert qui peut accueillir 80.000 personnes. © Chris Hadfield, Nasa
La Nouvelle-Orléans, plus grande ville de l'État de Louisiane, coincée entre le golfe du Mexique et le fleuve Mississippi. La flèche rouge indique le Mercedes-Benz Superdome, un stade couvert qui peut accueillir 80.000 personnes. © Chris Hadfield, Nasa

Voilà qui devrait vous donner envie de suivre la vie quotidienne à bord de l'ISS et de savourer la beauté de notre planète, photographiée à 400 km d'altitude. En postant une moyenne de six images chaque jour, Chris Hadfield offre à chacun la possibilité de découvrir l'infinie variété des paysages terrestres et leur fragilité, là où l'empreinte de l'Homme est de plus en plus marquée.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires