Mots-clés |
  • aéronautique,
  • développement durable,
  • Energie renouvelable

L’avion solaire de Solar Impulse va voler de Suisse en Belgique

Payerne-Bruxelles avec zéro carburant : c’est ce que va tenter à partir de la semaine prochaine un avion solaire. L’appareil se montrera au public sur l’aéroport de la capitale belge, avant de poursuivre son voyage européen vers le Bourget où il sera une vedette du salon aéronautique en juin prochain.

La trajectoire en ligne droite, obtenue sur Google Earth, d’une navigation Payerne-Bruxelles. Ce ne sera pas nécessairement la route que suivra le HB-SIA de Solar Impulse. © Google Earth La trajectoire en ligne droite, obtenue sur Google Earth, d’une navigation Payerne-Bruxelles. Ce ne sera pas nécessairement la route que suivra le HB-SIA de Solar Impulse. © Google Earth

L’avion solaire de Solar Impulse va voler de Suisse en Belgique - 1 Photo

PDF

L’équipe de Solar Impulse va commencer aujourd’hui à regarder de beaucoup plus près les bulletins météo. À partir de lundi en effet, André Borschberg, le pilote, et le HB-SIA, l’avion, devront se tenir prêt pour le premier vol international d’un appareil mû uniquement par l’énergie solaire. Dès que le temps le permettra, l’avion de 63 mètres d’envergure pour 1,6 tonne seulement s’envolera de Payerne, en Suisse, et prendra un cap nord-nord-ouest pour atteindre l’aéroport international de Bruxelles, près de 500 kilomètres plus loin.

L’avion de Bertrand Piccard et de son équipe, avec ses quatre moteurs électriques et ses quelque 12.000 cellules photovoltaïques, n’en est pas à sa première sortie. En juillet 2010, André Borschberg avait déjà réalisé avec lui un vol de 26 heures, donc avec une nuit complète, un exploit pour un avion solaire ! Le HB-SIA avait ensuite traversé la Suisse, se posant un jour à Genève-Cointrin et le lendemain à Zürich.


Le 6 avril 2010, avec Markus Scherdel aux commandes, le HB-SIA effectue le premier vol d’essai de l’année au-dessus de l’aéroport de Payerne. L’appareil est propulsé par quatre moteurs électriques de 10 chevaux chacun, alimentés par 400 kilos de batteries, lesquelles sont chargées par 11.628 cellules photovoltaïques, réparties sur 200 mètres carrés, sur les ailes et la profondeur (partie horizontale de l’empennage). © Nastynasme/YouTube

Un vol par jour au-dessus du Bourget ?

C’est aujourd’hui l’heure des vols européens. La semaine prochaine, le HB-SIA devra trouver sa route jusqu’à Bruxelles, qui lui fera traverser un ciel encombré de zones réglementées avec son envergure d’avion de ligne et sa vitesse d’ULM (entre 50 et 70 km/h). En ligne droite, l’avion devrait survoler la Franche-Comté, la Lorraine et la Région wallonne. Mais les nuages, les vents et le contrôle aérien en décideront peut-être autrement…

Ce vol international est un test pour une équipe qui entend – avec un autre avion, le HB-SIB – réaliser en 2014 un tour du monde avec la seule énergie solaire. Ce sera aussi l’occasion de jouer les vedettes… Pendant une semaine, du 23 au 29 mai, le HB-SIA sera exposé au public sur l’aéroport de Bruxelles. Ensuite, l’avion sera préparé et mettra le cap au sud pour rallier le Bourget, au nord de Paris, où il sera « l’invité spécial » du 49e salon aéronautique du 20 au 26 juin. L’appareil se montrera aux visiteurs et, chaque matin, tentera, si la météo le permet, de réaliser un vol au-dessus de l’aérodrome.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires