Mots-clés |
  • accès à l'espace,
  • SpaceX,
  • Falcon 9,
  • Jason 3,
  • étage réutilisable,
  • récupération de l'étage

En bref : le crash du Falcon 9 est tout de même une victoire pour SpaceX

SpaceX estime que la récupération du premier étage d'un lanceur permettra de fortement réduire les coûts de lancement et bouleversera le marché de la mise sur orbite des satellites. L'entreprise doit impérativement maîtriser cette technologie avant la commercialisation d'un étage réutilisé. Alors que celui du Falcon 9 a réussi à se poser une fois sur la terre ferme, il n’est toujours pas parvenu à le faire sur une barge en pleine mer.


L’objectif de SpaceX est de rendre ses lanceurs réutilisables. C’est pourquoi l’entreprise américaine travaille à faire revenir sur terre le premier étage du Falcon 9. L’exploit ayant été réussi sur la terre ferme, la firme a ensuite tenté l’atterrissage sur une barge en mer, sans succès. Voici les premières images du crash en vidéo.

PDF

L’explosion au sol de l’étage principal du Falcon 9 survenue dimanche 17 janvier n’est pas un échec. C’est, certes, un troisième atterrissage en mer raté mais il intervient après le retour réussi d’un étage sur la terre ferme en décembre 2015, lors du retour en vol du Falcon 9. L'entreprise américaine n'en est, rappelons-le, qu'aux phases de tests de la réutilisation partielle de ses lanceurs.

Son principal souci aujourd’hui est d’amener l'étage au-dessus de l’aire d’arrivée à la bonne vitesse et en position verticale. La chute qui s'est produite dimanche après le posé n’est pas de nature à remettre en cause les choix de SpaceX, qu’ils soient technologiques ou algorithmiques. Les faits lui donnent raison. Bien qu’initialement, la société a déclaré que l’étage était arrivé trop rapidement sur la barge, un examen plus approfondi des données a conclu que la pince de verrouillage d’un des quatre pieds du train d’atterrissage serait en cause. Elle aurait provoqué le basculement de l’étage. De plus, les vagues de 3 à 4 mètres de haut, qui malmenaient la barge n'ont sans doute pas aidé à la stabilité de l’ensemble.

Cela dit, s’il s’était posé sur la terre ferme, l’étage du Falcon 9 aurait vraisemblablement vacillé, a reconnu Elon Musk, le PDG de SpaceX. En effet, dès les premiers instants du décollage, un drone qui suivait le Falcon 9 pendant sa montée a remarqué quelque chose d'anormal au niveau du système d’atterrissage. Lors des deux prochains lancements d’un Falcon 9 – en janvier avec un satellite de télécommunication et en février pour aller ravitailler la Station spatiale internationale (ISS) –, deux tentatives de récupération des étages principaux devraient avoir lieu.

L'étage principal du Falcon 9 de SpaceX quelques secondes avant son atterrissage sur la barge, dimanche 17 janvier. Il a ensuite basculé puis explosé au sol. © SpaceX L'étage principal du Falcon 9 de SpaceX quelques secondes avant son atterrissage sur la barge, dimanche 17 janvier. Il a ensuite basculé puis explosé au sol. © SpaceX

En bref : le crash du Falcon 9 est tout de même une victoire pour SpaceX - 1 Photo
falcon9 jason3 janv16 space X


À voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires