Mots-clés |
  • Eco-consommation

Utilisation du frigo : comment réduire les gaspillages ?

PDF

Si la grande majorité des ménages français dispose d’un réfrigérateur, ceux-ci sont souvent mal utilisés, entraînant gaspillage de denrées nourricières et surconsommation d’énergie. Voici quelques conseils pour mieux utiliser son réfrigérateur.

Bien acheter

Première chose à prendre en considération : le type de réfrigérateur que l’on désire. Pour bien choisir, il faut adapter la contenance de l’appareil à la taille du foyer, une famille nombreuse consommant évidement plus qu’une personne seule. L'Ademe conseille 100 à 150 litres pour la première personne, auxquels on ajoute ensuite 50 litres par personne supplémentaire.

Autre critère à prendre en compte : la performance énergétique. Pour cela, il suffit de se reporter à l’étiquette énergétique et de sélectionner les réfrigérateurs classés A ou mieux. À noter que les modèles « à l'américaine » et leur distributeur de glaçons consomment en moyenne 30 % plus que leurs homologues conventionnels.

Ensuite, il faut éviter d'acheter trop de nourriture. Un frigo trop rempli se refroidit en effet plus difficilement. En outre, cela accroît le risque que les denrées les plus périssables se dégradent, voire ne soient plus consommables. D’où l’intérêt de bien prendre en compte les dates limites de consommation (DLC) des produits lorsque l’on fait ses courses.

Bien ranger

Tout d’abord, il faut bien placer le réfrigérateur lui-même pour s’assurer de son bon fonctionnement. Il doit être dans une pièce plutôt froide et sèche et l’air doit pouvoir circuler derrière, au niveau de la grille. C’est ainsi qu’il consommera le moins d’énergie et fonctionnera le plus longtemps.

Vient ensuite le rangement des aliments. Chaque aliment se conserve mieux selon certaines conditions de température et d’humidité. Comme ces deux paramètres ne sont généralement pas homogènes dans un réfrigérateur, il est utile de savoir où placer les différents types d’aliments :

  • la partie la plus froide (0 à +5°C), en général en haut du compartiment, doit accueillir les aliments les plus fragiles : viande crue, viande hachée, poisson, laitage, friands et pâtisseries... ;
  • la partie intermédiaire (+5 à +7°C) reçoit les aliments cuits (viande, légumes), la charcuterie, les fromages, le lait entamé, les soupes... ;
  • le bac à légume (+8 à +10°C, plus humide) est indiqué pour les fruits et les légumes, comme son nom l’indique, et pour les fromages ;
  • les portes, où la température est plus chaude et plus variable, sont destinées aux produits les moins sensibles : boissons, condiments, beurre, œufs... ;
  • le freezer intérieur, quant à lui, est destiné aux glaçons et aux surgelés qui n’y resteront qu’un temps court, quelques mois maximum.

Par ailleurs, le but étant de conserver les aliments bien au froid, il est essentiel de ne pas placer de plats encore chauds dans le réfrigérateur. Ce serait contreproductif. Par contre, placer les surgelés dedans pour les dégeler à l’avance contribue à maintenir les autres produits au froid.

Bien entretenir

Tout d’abord, il faut éviter bien évidement de laisser le compartiment ouvert trop longtemps ou trop souvent. Bien ranger les aliments et penser à l’avance à ce que l’on désire prendre évite ainsi l'entrée d'air chaud, ainsi que la formation de givre.

Ce givre est à proscrire, puisque chaque demi-centimètre augmente la consommation électrique de 30 % ! Idéalement, l’appareil doit être dégivré dès que le givre atteint 2 à 3 millimètres.

Un bon moyen d’empêcher ce givre de se reformer est de mettre les aliments dans des boîtes pour éviter que leur vapeur d’eau ne s’échappe. De même, si le problème est récurrent, il faut contrôler l’état du joint d’étanchéité de la porte et le changer si nécessaire.

Enfin, un bon dépoussiérage de la grille arrière est nécessaire de temps en temps pour la bonne évacuation de la chaleur produite par le réfrigérateur.

Et en fin de vie, que faut-il faire de son vieux réfrigérateur

Les appareils producteurs de froid sont responsables de 30% de la consommation d’électricité spécifique des ménages. © Arkangel CC by-sa 2.0 Les appareils producteurs de froid sont responsables de 30% de la consommation d’électricité spécifique des ménages. © Arkangel CC by-sa 2.0  

Utilisation du frigo : comment réduire les gaspillages ? - 1 Photo


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires