Mots-clés |
  • développement durable

Biographie de Michel Villoz

Ingénieur électricien

PDF

Sa biographie

Michel Villoz obtient un diplôme d’ingénieur électricien EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) en 1977 avec une spécialisation en micro électronique.

De février 1977 à fin 1978, il travaille au Centre Electronique Horloger de Neuchâtel dans la conception de circuits électroniques CMOS à très faible consommation. De retour à l’EPFL début 1979, il continue dans cette même spécialité jusqu’en juin 1980.

Depuis juillet 1980, il va rester dans la même spécialité, l’énergie solaire, passant par une multitude de petites sociétés.

Sa première tâche est l’assemblage d’une chaîne de production de cellules solaires pour la société Pasan qui avait acheté une licence de fabrication d’un des pionniers du solaire, Solarex, basé près de Washington aux USA. Cette activité sera complétée par le design d’appareils de mesure permettant le tri et la caractérisation des cellules et panneaux photovoltaïques. La mise en route de ces machines de mesure le conduira partout en Europe, aux USA et en Asie.

A fin 1983, Pasan arrête ses activités et M. Villoz  continue dans la mesure solaire et la conception de systèmes énergétiques auprès de 2 petites sociétés avant de fonder fin 1985 une nouvelle compagnie, Dynatex, en partenariat avec un collègue américain, Thomas Rosenfield, issu du sérail Solarex.

Il est aujourd’hui directeur de Dynatex où il coordonne la gestion de la société, le développement de circuits électroniques spécialisés dans la gestion d’énergie, la fabrication de diffractomètres à rayons X pour l’industrie des semi-conducteurs, le conseil en économies d’énergie et la conception de systèmes solaires photovoltaïques ou thermiques. Dynatex travaille en partenariat avec une jeune société provençale, le Groupement Photovoltaïque du Luberon, dans la conception de systèmes photovoltaïques, bien adaptés au climat et au soleil abondant de cette région.

M. Villoz a toujours exercé des activités de formation, tout d’abord dans l’écriture et la présentation de cours de dimensionnement de systèmes photovoltaïques en Suisse (programme PACER). Aujourd’hui, il est formateur à l’INES (Institut National de l’Energie Solaire) au Bourget du Lac. 

-- De 1999 à 2004, il a été expert à l’Agence Internationale de l’Energie auprès de la Tâche 3 spécialisée dans les systèmes photovoltaïques autonomes. 

-- De 2000 à 2003, il a participé au projet européen INVESTIRE chargé de déterminer quelle est la meilleure technologie de stockage  de l’électricité issue d’énergies renouvelables.

Avec Anne Labouret, Dr physicienne de Solems à Palaiseau près de Paris, il publie en 2003 « Energie solaire photovoltaïque » aux éditions Dunod. Cet ouvrage destiné aux professionnels (ingénieurs, étudiants de la branche électrique,  installateurs) est remanié déjà 2 fois et traduit en espagnol en 2007 ; une quatrième édition est prévue pour 2009.

En 2007, il publie « Construire Ecolo » toujours chez Dunod , ouvrage présentant les énergies renouvelables et leur utilisation dans l’habitat. Il travaille aujourd’hui à une suite présentant les matériaux écologiques recommandés pour ce type de construction.

Son métier au quotidien

Au bureau vers 8 heures, consultation et tri des premiers mails. Réponses aux plus pressés et examen du planning des tâches de design et fabrication, suivi des commandes. Travaux de routine, consultation de la banque, planification financière.

Vers 9 heures, consultation de mon collègue Raphaël pour la mise à jour des urgences, à qui répondons-nous en priorité.

De 9 à 11h, travaux de design, graphismes, calculs solaires et préparation d’offres.

De 11 à 12h30, tâches de production ou design électronique, commandes de composants, planification de fabrication, test de produits terminés.

Vers 14 heures, réunion de chantier ou visite de clients.

Vers 15h30, retour au bureau, réponse aux nombreux mails, suivi de projets.

18h30 - 19h, dernier point de la journée, préparation du lendemain, urgences non traitées.

Et tout au long de la journée, téléphones, courriels, explications, renseignements, conseils....

Sa dédicace

L'ingénieur est un réalisateur de projets, un concepteur de produits. Lorsqu'on a la chance d'exercer cette activité dans les énergies renouvelables, on sert une cause utile nécessaire à l'ensemble de la communauté, et c'est très gratifiant pour son moral.

Merci à Futura-Sciences de présenter les sciences et les scientifiques avec autant de panache - de donner envie d'en connaître plus sur autant de disciplines.

Ses dossiers

  • Energie renouvelable : tour d'horizon

    Si on s’intéresse à notre consommation effrénée d’énergies de toutes provenances et que l’on se pose la question de la survie de l’humanité à moyen terme, la seule alternative est un recours ...