Mots-clés |
  • développement durable,
  • al gore
Green IT : Enquête dans la Silicon Valley

C’est la première fois que les technologies propres servent de véhicule à une évolution radicale. Les green IT se sont imposées dans la Silicon Valley grâce à l'influence de certains grands responsables politiques californiens, mais également dans la bouche des principaux acteurs de l’économie.

Sommaire
PDF
Michel Ktitareff Journaliste scientifique

Grâce aux green IT (technologies propres), la Silicon Valley veut changer le monde.  En se prenant de passion pour les green IT, la Silicon Valley souhaite ni plus ni moins proposer un nouveau mode de société à la Californie puis aux Etats-Unis. Et, par extension, via son influence économique et industrielle, au reste du monde.

Comme jamais auparavant dans son histoire, la Silicon Valley, cette petite péninsule coincée entre San Francisco et San José, sur un territoire à peine plus grand que la région parisienne, a mis l’innovation technologique au service de « sa » vision de la société. Selon elle, les green IT constituent l’outil par lequel la planète doit devenir plus propre et ses habitants plus respectueux de leur environnement.

La Silicon Valley croit à l'avenir des green IT© Henner Zeller - Licence de documentation libre GNU, version 1.2
La Silicon Valley croit à l'avenir des green IT
© Henner Zeller - Licence de documentation libre GNU, version 1.2

Ce dossier vous présente ce nouveau mode de vie basé sur un meilleur équilibre entre l’homme et la nature : technologies propres et voitures propres devront permettre de faire face aux bouleversements climatiques majeurs qu’annoncent les scientifiques.

Green IT : Enquête dans la Silicon Valley - 1 Photo

A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires