Mots-clés |
  • développement durable

Pollution organique

PDF

La pollution organique est un type de pollution chimique provoquée par les polluants carbonés, comme la matière organique (lisier, boues d’épuration, etc.), les organochlorés (DDT) ou encore les polychlorobiphényles (PCB).

Dans le cas de la matière organique, les polluants peuvent augmenter la turbidité des eaux et créer un phénomène d’eutrophisation avec une diminution de la quantité d’oxygène dissous. Ces modifications environnementales ont de profondes conséquences sur les populations d’un milieu (disparition d'espèces, prolifération d'autres espèces).

Les effets des autres polluants organiques sont très variables suivant leur nature, certains étant très biodégradables (carbamates), d’autres persistants (dioxines).

Parmi ces derniers, les polluants organiques persistants (POP), tels que les PCB et le DDT, sont particulièrement toxiques puisqu’ils sont lipophiles. Il y a donc bioamplification de ces polluants à chaque échelon de la chaîne alimentaire, les derniers étant les plus contaminés. Or l'homme est au sommet de la chaîne alimentaire...

Le DDT fut très largement utilisé comme insecticide, avant de se révéler être un polluant organique persistant. © USDA Forest Service - Region 8 Archive, USDA Forest Service, Bugwood.org CC by 3.0 Le DDT fut très largement utilisé comme insecticide, avant de se révéler être un polluant organique persistant. © USDA Forest Service - Region 8 Archive, USDA Forest Service, Bugwood.org CC by 3.0


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires